0

Modèle vivant en duo – Grande chaumière

Posted by sosoz on 28 mai 2018 in Aquarelle, grande chaumière, Pastel |

Je me suis motivée, samedi dernier, pour aller à la Grande Chaumière. Le fait d’avoir raté mon train le matin #province et mon bus le soir #CpasMaJournée n’ont pas réussit à me faire regretter le déplacement. Les duo c’est deux fois plus frustrant puisqu’on a encore moins le temps de tout dessiner. Les poses étaient […]

Partager cet article :
Facebook Twitter Email

0

Quatre heures à la Grande Chaumière

Posted by sophia on 21 juin 2015 in Dessin d'observation, grande chaumière, Nu féminin, Pastel |

Poses courtes de 4 et 5 minutes ( 2 de 9 minutes )
2_femme_nue_dessin_crayon dessin_de_nu_crayon_couleur

3_atelier_de_nu_pastels_couleurs

4_femme_nue_dessin_assise_atelier

6_dessin_de_dos_nu_modele

7_dessin_grande_chaumiere_paris_dessin_nu

8_nu_assis_couleurs

9_dessin_pastel_paris_atelier_grande_chaumiere

10_femme_debout_nu_dessin_pastels

Partager cet article :
Facebook Twitter Email

0

13-17 en kraft

Posted by sophia on 27 novembre 2014 in Aquarelle, Dessin d'observation, Dessin de nu, grande chaumière, Nu féminin, Pastel |

dessin_nu_22_11_2014_6

 

dessin_nu_22_11_2014_-1

dessin_nu_22_11_2014_7

dessin_nu_22_11_2014_-2

dessin_nu_22_11_2014_-3

dessin_nu_22_11_2014_5

dessin_nu_22_11_2014_8

dessin_nu_22_11_2014_9

QUATRE HEURES.
Ce qui nous fait 240 minutes.
Avec des pauses entre les poses.

C’est le sport du samedi matin ( techniquement c’est l’après-midi mais tout dépend de votre rythme ).
Moi j’aime bien la salle du haut à la grande chaum’ : les poses sont thématiques, costumées avec musique. Le modèle est à moitié habillé et ( hasard ou non ) il y a moins de monde qu’en bas où c’est du nu complet.
Cette fois le modèle est à la bourre.
On a le temps de se dessiner, d’un bout à l’autre de la salle.
La modèle, finalement arrivée, a zappé qu’il s’agit d’une séance à thème.
Échanges de regards au sourcil levé. Ça a un peu l’oeil blâmeur.
Pas de problème : elle nous improvise un voyage dans la mythologie et on se retrouve dans le jardin d’Eden.
Pour la seconde session elle remet ses habits : on est revenu par chez nous avec une petite Parisienne à bérêt.
Enfin avec un foulard, un turban ou un pagne : on traverse la méditerranée.
À la pause, elle m’explique qu’il s’agit d’un moyen d’évoquer ses origines africaines.
Je lui souris et repense aux fois où j’ai bricolé des explications pour mes devoirs d’arts-plastiques.
Clap clap.

Partager cet article :
Facebook Twitter Email

Copyright © 2012-2019 Laboratoire à dessin et autres trucs graphiques – par Sophia Zandotti All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.1, from BuyNowShop.com.